Samba tristesse (Litterature Rd) par Alain Vial

Titre de livre: Samba tristesse (Litterature Rd)

Auteur: Alain Vial

Broché: 173 pages

Date de sortie: May 14, 2016

Éditeur: FeniXX réédition numérique (Régine Deforges)

Téléchargez ou lisez le livre Samba tristesse (Litterature Rd) de Alain Vial au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Samba tristesse (Litterature  Rd) par Alain Vial

Alain Vial avec Samba tristesse (Litterature Rd)

« Je ne sais pas s’il faut vraiment une trousse d’urgence pour pénétrer les secrets du texte. Moi, j’aime assez la magie des mots, leur ésotérisme, le sacré du contenu caché... Dès qu’ils sont traduits, ils perdent de leur charme. Aïe, la désillusion lors de la découverte des textes francisés des chansons des Beatles... Je les avais toujours associés à la Beat Generation, les Kerouac, Ginsberg, Burroughs, Corso, Ferlinghetti, etc. Tous les clochards célestes, leurs paradis au bout des bras, les Atlantides folles... D’un coup d’un avec ces Beatles traduits je me retrouvais dans mes cafés comptoirs et mes pipis cacas de banlieue... La chute des anges ! Ceci pour expliquer comment ça a fonctionné pour moi le livre. Mis à part, évidemment le Ziriguidingtchiquéboum... On le lit à haute voix, on remet ça, vite. Puis on y ajoute les caisses, tambors et tamborims, la couica, des cuillers sur les bouteilles de bière et le tchiquitchac de deux allumettes coincées dans le couvercle d’une boîte Seita. » Alain Vial Je ne sais pas non plus quel type de lecteur il faut être pour aimer Samba tristesse, mélange de français, de brésilien et d’onomatopées, mais je sais que pour moi, il y avait urgence à faire connaître ce roman qui ne ressemble à aucun autre, qui est musique et horreur, sexe et mort, douceur et tristesse, tendresse et dégoût. À l’heure où le Brésil s’enlise dans une misère qui provoque chaque jour des centaines de meurtres, dont les Brésiliens, dans leur détresse, ne perçoivent pas l’issue, le livre d’Alain Vial dit tout l’amour éprouvé par l’auteur, malgré l’assassinat de la femme aimée, pour ce pays magnifique et attachant qui meurt au rythme de l’inflation de plus en plus folle, et de la samba de plus en plus triste. Régine Deforges